Photo : Vincent Desailly

ALEX BEAUPAIN

Chanson
vendredi 2 octobre 2020
20h30
De 14€ à 30€
Billetterie

ALEX BEAUPAIN

Voici un grand moment très attendu avec la venue d’un artiste, originaire de Besançon, en pleine ascension.

Depuis que « Les Chansons d’amour », de Christophe Honoré, est devenu le film d’une génération, Alex Beaupain occupe une place à part dans la chanson française. C’est son premier album, « Garçon d’honneur » (2005), qui avait inspiré le scénario du film. La chanson d’amour, genre menacé soit par l’anecdote soit par le sentimentalisme, a retrouvé, avec lui, une intensité, un lyrisme et une vitalité qui semblaient perdus. La bande originale du film sera disque d’or.

Alex Beaupain écrit et travaille à présent pour Julien Clerc, Calogéro, ou encore Diane Dufresne. Il compose pour le théâtre, travaille toujours régulièrement pour le cinéma et participe à la création du livre-disque « Les Gens dans l’enveloppe » avec la romancière Isabelle Monnin – succès couronné d’un disque de platine et qui sera bientôt créé sous forme de spectacle musical à la Philarmonie. Son 6ème album « Pas plus le jour que la nuit » est sorti à l’automne 2019.

Avec le soutien de l’Atelier à Spectacle à Vernouillet (28).

Alex Beaupain a ce pouvoir évocateur. Ce qu’il raconte dans ses chansons se matérialise en notre for intérieur, par la force du verbe, qui n’est chez lui que douceur. La salle remplie de l’Olympia, plongée dans le noir, plonge aussi dans un océan de mélancolie quand le compositeur enchaîne d’une traite : « Grand soir », « Les yeux au ciel » (chantée par Louis Garrel dans le film « Les Chansons d’amour »), et « Les sirènes ». Soit une chanson sur les illusions perdues, une autre sur la perte d’un être cher, et la dernière sur les attentats… Allez vous relever après ça. Mais Alex Beaupain sait tendre la main à son public quand il faut, avant qu’il ne se noie (…) Mathieu Dejean

Avec :
Alex Beaupain : chant – Valentine Duteil : violoncelle, clavier, basse – Florent Savigny : batterie – Victor Paimblanc : guitare – Antoine Tiburce : claviers

Partager